Nathalie Sury s’installe à la Grande Motte  après avoir vécue de nombreuses années en Nouvelle Calédonie.

Bien que figurative la démarche de Nathalie n’est pas l’hyper réalisme. C’est dans la nature humaine qu’elle puise sa source d’inspiration. « Dans chaque corps, dans chaque ride s’inscrit l’histoire d’une vie » se plait elle à dire.

C’est au fil des expositions qu’elle l’inscrit dans la matière: milieu marin, tribus oubliée,  en laissant libre court à son imaginaire en y intégrant des personnages authentiques. 

De cette source d’inspiration l’artiste a su extraire deux physionomies pour ses créations : Une partie de ses œuvres est inspirée de tribus  indiennes l’autre est issue de son imagination.

Plusieurs bronzes traitant d’ethnies d’origine indiennes  notamment d’Arunachal Pradesh ont fait l’objet de l’exposition WILDES INDIEN au Musée Anthropologique Historisches und Völkerkundemuseum  Museumstrasse de St.Gallen Suisse.

Différents maitres lui ont apporté les techniques nécessaires sans altérer son indépendance artistique. Rêve d’artiste :

« Affirmer mon empreinte en préservant ma liberté,  Préserver mon identité et une certaine liberté, voilà sans doute ce qui me rapproche tant de ces peuples autochtones.  N.SURY

 

Expositions :

Salon Art3f, Lyon

Galerie EL Clautre, Gérone et Figueras

Galerie Artédition, Nimes

Salon Art3f, Montpellier

Exposition personnelle, Ile de Bendor

Exposition India, Sanary sur mer

Exposition personnelle  Villa Pary, Le Grau du roi

Galerie des Lombards, Mougins

Musée Anthropologique Historisches und Völkerkundemuseum  Museumstrasse St.Gallen Suisse.

Exposition personnelle, Maison de l’Amérique Latine Principauté de Monaco

Galerie Cécile Charron, Paris

Salon Lille, Art Fair Lille

Galerie Artopitek, Montpellier

Galerie Nicole Gogat, Aigues Mortes

Salon d’automne de la Grande Motte

Nombreuses expositions personnelles  salle de la capitainerie à la Grande Motte.

 

Prix et récompenses :

Médaille d’Argent décerné par le jury du Salon International d’Arts Plastiques de Beziers.

1er Prix de Sculpture  décerné par le jury du  Salon d’Arts « F. CHEDOZEAU »  Saint Just

 

Publication :

 Portrait Art Today edition Patou